Interview dans « Pharmaceutiques »

06 Mai
6 mai 2014

Cet article fait suite à un ITW pour le magazine Pharmaceutiques d’avril 2014

Selon Michel Bensadoun,
administrateur et ancien président de l’ANAé*,

 

« le marché du MICE a été un peu plus dynamique en 2013 qu’en 2012 et les agences font preuve d’un léger optimisme ». Concernant l’évolution
de la demande, tous secteurs confondus, le dernier baromètre de l’ANAé révèle que 39 % des agences prévoient une évolution de leur business. On note toutefois un léger décalage entre l’évolution du marché et celle annoncée par les agences, légèrement supérieure à la réalité du marché.
Le nouveau business (nouveaux clients) représente 24 % de l’ensemble du business des agences. En revanche, l’étude montre que 40 % des agences signalent que leurs clients les mettent en compétition, ce qui semble coïncider avec les pratiques de l’industrie pharmaceutique.
« Les conditions de ces appels d’offres étant assez dégradées et les cadres de négociations difficiles, l’ANAé a conduit un gros travail avec l’ensemble des associations représentatives de la communication afin d’améliorer les conditions de ces appels d’offres. À cet égard, une charte devrait sortir prochainement, établissant des « bonnes pratiques » pour ces appels d’offres. »

Commentaire

Le travail sur les appels d’offres est un très beau projet abouti après 18 mois de négociations entre les différentes associations professionnelles, que je vous invite à découvrir sur le site dédié de « La Belle Compétition »

Retrouvez « Pharmaceutiques » sur leur site

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire